Témoignage de TontineUP – Discussion avec Monsieur Faidine M’MADI

Aujourd’hui nous avons le plaisir de recueillir le témoignage de Faidine M’MADI, Vice-Président de la Communauté TontineUP.

A travers ce témoignage nous allons vous faire découvrir une association pas comme les autres qui regroupe dans son sein plusieurs personnes d’origines diverses.

Bonjour Faidine M’Madi, pouvez-vous vous présenter et nous expliquer ce que c’est TontineUP et votre rôle dans l’association ?

« Bonjour, je suis le cofondateur de l’association TontineUP et son vice-président. »

Qu’est-ce que la communauté TontineUP ?

« Comme son nom l’indique, TontineUP est une plateforme de tontine Franco-africaine qui compte plus de 150 adhérents d’origine divers résident essentiellement en France. 

Ces personnes ont décidé de mettre une partie de leurs ressources dans un fond commun qu’ils alimentent mensuellement, et à des dates précises ils récupèrent une certaine somme préalablement fixée pour réaliser un ou plusieurs projets personnels.

TontineUP coordonne ces opérations en collectant et en redistribuant ces fonds à ses adhérents. 

Nous intervenons également en cas de force majeure lorsqu’un tontinier  a un besoin urgent d’une FC (une facilité de caisse).

TontineUP a su s’adapter aux besoins de ses membres et offre désormais plusieurs services dont :

  • La microfinance 

Nous accompagnons des porteurs de projet à hauteur de 3000 à 5000 euros. Ce sont des personnes qui obtiennent difficilement un accompagnement par les banques.

  • LDE (liquidation de dette par endossement)

Nos adhérents ou leurs connaissances nous sollicitent parfois lorsqu’ils sont lourdement endettés et en fonction de l’état de notre caisse nous les finançons. Qu’il s’agisse d’une dette locative qui peut mettre en péril le bien-être d’une famille par une expulsion ou d’une dette contractée lors d’un prêt à la consommation, nous négocions avec le créancier en accord avec notre adhérent et liquidons la dette aussi vite que possible. L’adhérent rembourse l’avance qui lui a été accordée par des mensualités aménagées prenantes en compte la totalité de ses charges.

  •  Le dégagement or

Toujours en tenant compte de l’état de nos caisses nous donnons la possibilité à nos adhérents de dégager leur or mis en gage auprès de certaines sociétés privées telles que le Crédit Municipal ou bien d’autres institutions financières prêteur sur gage.

  •  L’humanitaire

Nous sommes complètement investis dans des œuvres caritatives destinées à aider les plus vulnérables dont des orphelins, des personnes atteint d’un handicap sévère partout en Afrique.

Nous avons mis en place une caisse solidaire de 10 euros par mois au sein de l’association et sur le principe du volontariat les adhérents qui le souhaitent peuvent y contribuer. Les fonds récoltés nous permettent actuellement d’apporter un soutien financier à 30 familles.

Nous sollicitons ponctuellement la générosité des donateurs à travers des applications en ligne pour récolter des fonds.

Nous aurions voulu pouvoir organiser des galas de charité pour récolter plus de fonds, ce qui signifie louer des salles mais la situation pandémique limite nos possibilités. »

Quel rôle occupez-vous au sein de TontineUP ?

J’ai plusieurs casquettes au sein de l’association :

  • Je suis en charge de la stratégie de développement et d’intégration de nouveaux adhérents.
  • Je m’occupe de la stratégie commerciale et marketing.
  • Je joue aussi un rôle dans le Money Management au quotidien avec les autres membres du bureau.
  • Je suis également Community manager 
  • Enfin je suis en charge également de la communication et des relations publiques. »

Votre association a été fondée en quelle année ?

« Officiellement elle a été fondée en Avril 2020 mais nous existions de fait trois ans avant cette date. »

Votre association a été constituée au tout début de la Covid 19, quel impact cela a eu sur votre activité ?

« Effectivement nous avons dû faire face à cette pandémie dès le début. 

Cependant notre activité opérationnelle si je puis dire n’a pas été trop impacté Dieu merci. Nous avons plus souffert de l’impossibilité d’organiser des évènements afin de générer plus de recettes pour financer nos œuvres caritatives. »

Actuellement vous êtes combien au sein de l’association ?

« Nous comptons plus de 150 membres au moment où je vous parle et 3 membres dans le bureau »

Comment vous gériez votre association avant l’application Pep’sUp ?

« Nous gérions tout à travers le drive de Gmail. Jusqu’à cinquante adhérents nous pouvions gérer. Puis cela devenait de plus en plus difficile notamment lors de l’enrichissement de nos datas. Nous courrions le risque de tout perdre à chaque fois par une fausse manipulation.

Donc d’une manière générale pour nous, la gestion avant Peps’up était inefficace. »

Quels sont les services que vous utilisez sur l’application ?

 «    Le site internet

Il nous permet d’être présent sur internet, d’avoir de la visibilité et de communiquer avec nos adhérents.

  • Contact

Nous pouvons enrichir et de gérer nos datas sereinement.

  • Le module adhésion

Il nous soulage considérablement puisque nos futurs adhérents peuvent faire leur demande d’adhésion en parfaite autonomie et cela nous facilite le travail. De même que les informations recueillies sont immédiatement enregistrées.

  • Le module communication

Grâce à l’appli nous pouvons désormais envoyer des SMS groupés à nos adhérents, c’est pour nous une grande satisfaction d’avoir ce genre de service inclus dans notre pack pro.

De même que nous sommes menés à nous déplacer pour aller à la rencontre de nos adhérents un peu partout dans toute la France, le site nous permet de communiquer et d’inviter nos adhérents à venir à notre rencontre. »

Quelles sont selon vous les limites de l’application et les choses à améliorer ?

« Je dirais qu’il n’existe toujours pas de messagerie propre à Pep’s Up, j’ai déjà eu cette discussion avec Monsieur Combe, le CEO.

Ce n’est pas indispensable mais cela faciliterait pas mal de chose. La mise en place de l’appli ainsi que son paramétrage sont relativement longs. »

Enfin pour conclure, avez-vous le sentiment d’avoir eu un retour sur investissement par rapport à l’appli ?

« Pour l’instant il est trop tôt pour se prononcer mais ce que je peux vous dire c’est que nous sommes relativement satisfaits car on a vraiment migré une grande partie de notre activité sur l’appli.

Nous nous sommes fixé un objectif de 300 adhérents cette année et l’appli va nous permettre je le pense d’absorber et d’intégrer ce volume d’une manière sereine et progressive. »

Merci Mr M’madi pour ce témoignage 

« C’était avec plaisir ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *